Fiche précédente
Première fiche
     Vienne
Page d'accueil
Fiche suivante
Dernière fiche
Recherche


801
- Poitiers - Châtellerault

 
 
I. AMBIANCE PAYSAGERE
II. DYNAMIQUE ET ENJEUX DE PAYSAGE DU SECTEUR POITIERS-CHATELLERAULT

I. AMBIANCE PAYSAGERE
 


      I.4. ANALYSE PAR MOTIFS


           Relief et roches

Le site de Poitiers est véritablement dessiné par le relief. Le Clain et la Boivre ont découpé des falaises vigoureuses dans les plateaux, créant à leur confluent un « bastion naturel ». Les positions dominantes de la ville ancienne y gagnent en force : de larges vues existent. Les falaises elles-mêmes laissent apparaître la roche, comme une « sauvagerie initiale » en pleine ville. Cependant celle-ci n’est que trop rarement mise en scène : le plus souvent, les parois sont devancées par l’architecture qui n’a pas su ménager des « fenêtres » valorisantes. Les apparitions de la roche restent fortuites, dans les failles du bâti, comme honteuses. Le secteur de la gare en particulier (c’est à dire la vallée de la Boivre) laisse un sentiment de site gâché par cette accumulation d’écrans bâtis très disparates. La vallée du Clain est plus chanceuse, avec la magistrale mise en scène de Blossac, dont les remparts reprennent la verticale des falaises. Celles-ci sont aussi réellement lisibles en sortie nord de la ville au-dessus de maisons anciennes. Plus en aval de Poitiers, les mouvements s’adoucissent et Châtellerault ne présente pas les falaises de sa voisine. Elle bénéficie en revanche des horizons animés que lui procurent les collines du tuffeau. Entre les deux villes, la traversée des terres de brandes et de la plaine de Neuville présente, au niveau du relief en tous cas, moins de caractère.


           Eaux

Les rivières constituent les axes principaux des unités de perception. Cependant, à part dans les centres villes proprement dits, elles demeurent encore relativement peu accessibles. Le Futuroscope, par exemple, n’instaure aucune relation avec le Clain tout proche. La base de loisirs de Saint-Cyr, en revanche, dédiée aux habitants de l’agglomération, tire profit d’un vaste plan d’eau dans la vallée du Clain : c’est même là une des rares scènes unissant l’eau et le mouvement de relief de la vallée.


           Végétation

Dans un secteur urbanisé comme celui-ci, aucun motif de végétation ne s’impose. On ne peut pas non plus associer les infrastructures aux grands alignements qui marquent certaines d’entre elles par ailleurs. Il faut cependant citer les jardins, dont le rôle dans les villes consiste à mettre en scène les sites (Blossac) et assurer la présence de la végétation, comme dans la composition très botanique du jardin des Plantes de Poitiers. Les jardins privés, collectifs et familiaux des bords du Clain accroissent et diversifient fortement les ambiances végétales du secteur.


           Motifs construits

Les présents travaux d’inventaire n’ont pas permis de détailler le rôle des ambiances urbaines qui pourtant s’imposent au secteur. Le peu de cas fait aux motifs naturels implique en effet fortement l’architecture, presque seule à déterminer les paysages du secteur. On citera les tours des quartiers de logement de Poitiers, apparaissant à l’horizon comme des signaux de la ville, les châteaux qui marquent encore les cours des rivières, ou les caractères appuyés des bâtiments du Futuroscope, comme quelques balises dans le paysage. Ce fait mériterait à lui seul une étude plus approfondie. Peuvent être notés comme des secteurs déterminants en terme de qualité paysagère, le pont Henri IV à Châtellerault et ses abords, les maisons plus ou moins troglodytes des falaises de Poitiers. Malheureusement, de vastes secteurs banalisés par les expressions urbaines les plus récentes, en particulier aux abords des infrastructures, s’imposent assez négativement dans la perception paysagère globale.

retour en haut de page

Quelques croquis (auteurs CASSINI, C. DOLLFUS-AMMOUR, paysagistes):   Croquis 1 : cliquer pour le voir    Croquis 2 : cliquer pour le voir


cliquez pour agrandir la photo
cliquez pour agrandir la photo

fiche illustrée
au format pdf :

287.31 Ko

Opérateur technique : ORE - http://www.observatoire-environnement.org - liste des pages
Membre actif du RPAPN : http://www.biodiversite-poitou-charentes.org/