Fiche précédente
Première fiche
     Vienne
Page d'accueil
Fiche suivante
Dernière fiche
Recherche


703
- Les Vallées du Clain et de ses affluents

 
 
I. L'AMBIANCE PAYSAGERE
II. DYNAMIQUES ET ENJEUX DE PAYSAGE DE LA VALLEE DU CLAIN ET DE SES AFFLUENTS

II. DYNAMIQUES ET ENJEUX DE PAYSAGE DE LA VALLEE DU CLAIN ET DE SES AFFLUENTS
 


      RECOMMANDATIONS


           Pistes d'action de planification

Le développement de Poitiers affecte un territoire élargi, et la ville se trouve au centre d'une étoile de vallées qui nécessite une approche spécifique quant aux futurs modes de relation des tissus urbains et des pratiques des habitants (promenades, loisirs…). Le phénomène est particulièrement sensible en rive droite du Clain vers l'aval. Au-delà d’une mise en cohérence nécessaire des politiques d’urbanisme, d’environnement et de tourisme (des communes) à l’échelle de l’agglomération de Poitiers, une étude soigneuse des paysages et la mise en place de mesures de planification, d'aménagement et de gestion appropriées aux évolutions en cours et ultérieures est très souhaitable. En tant que paysage particulièrement emblématique et sensible de la région, chaque vallée justifierait un plan de paysage, consécutif à un diagnostic, élaboré sur les pistes suivantes. La situation de la plupart des localités dans un site de vallée milite pour une approche paysagère sérieuse du développement urbain et sa traduction dans les documents d'urbanisme, notamment sur les questions :
- du rapport du front urbain et des parcours dans le fond de vallée (mitage et privatisation du fond de vallée),
- du franchissement du site initial par le bâti, au-delà des rebords de plateaux (mitage de l'horizon),
- de la composition des lieux de franchissement des rivières avec les méandres qu’elles dessinent,
- du maintien des ruptures d’urbanisation dans le « déroulement » des paysages.


           Pistes d'actions d'aménagement

Aborder les paysages de vallée site par site, y compris de petites scènes. Par exemple :
- les tronçons au droit des franchissements routiers (aménagement de « scènes paysagères » autorisant une vision globale, par exemple),
- le patrimoine (les fabriques) et son environnement paysager peuvent être abordés ensemble :
restauration du patrimoine (pont, moulin, digue…) et mise en scène concomitante de ses relations avec le paysage de vallée : dégagement de fenêtres, position de points de vue…
- le contact de la vallée avec les agglomérations : promenades publiques, dégagements visuels sur les belles scènes, aménagements d’intégration des éléments nouveaux,
composition paysagère des lieux de loisir (campings, sites de pêche)…
- les sites « naturels » : mise en scène paysagère de l’accessibilité, des parcours, des scènes … à l'instar du site du rocher branlant (Deux-Sèvres) qui constitue un assez bon exemple,
- le repérage et la mise en scène des plus beaux motifs de falaises,
- la mise en scène paysagère des sites sportifs : sites d'escalade, de mise à l'eau, aménagement des stationnements, des accès…
- la mise en place de l’accessibilité : acquisition, entretien et traitement paysager sobre des chemins qui établissent les liaisons avec les centres urbanisés,
- l’amélioration de la lisibilité générale des espaces de vallées par un repérage et une mise en scène de « points de vue routiers » depuis les parcours hauts.


           Pistes d'actions de gestion et d'entretien

La valeur potentielle paysagère et botanique peut motiver une gestion de sols dégagés, de prairies de fonds et de coteaux. La pertinence de la subvention accordée aux plantations de peupliers dans certains secteurs est à étudier de près, voire au cas par cas. La question de l'entretien des berges et des haies de berges et de bas de coteaux pose le problème de la valeur collective du cours d'eau : les propriétaires privés ont beaucoup de mal à assurer ces charges de gestion. La collectivité identifie néanmoins le besoin et y répond par exemple par le biais de brigades vertes. Néanmoins, un plan de gestion global de ce patrimoine pourrait faciliter les choses.


           Pistes d'action sur les modes de lecture

- diffusion des « tableaux » et autres images de scènes de paysage (dépliants, livres de photos) et ce, afin d’inscrire durablement ces paysages (en des lieux choisis) dans la mémoire collective,
- mise en place de circuits de loisirs voire d’évènements tirant parti des avantages des vallées (balades à pied, à cheval, haltes, dépliant de présentation…),


          

Outside architectes-paysagistes, Michel COLLIN, Catherine AUBEL, Caroline BIGOT, paysagistes dplg
Conservatoire d’espaces naturels de Poitou-Charentes, Jean-Philippe MINIER, paysagiste dplg

retour en haut de page

Quelques croquis (auteurs CASSINI, C. DOLLFUS-AMMOUR, paysagistes):   Croquis 1 : cliquer pour le voir    Croquis 2 : cliquer pour le voir


cliquez pour agrandir la photo
cliquez pour agrandir la photo

fiche illustrée
au format pdf :

235.34 Ko

Opérateur technique : ORE - http://www.observatoire-environnement.org - liste des pages
Membre actif du RPAPN : http://www.biodiversite-poitou-charentes.org/