Fiche précédente
Première fiche
     Vienne
Page d'accueil
Fiche suivante
Dernière fiche
Recherche


703
- Les Vallées du Clain et de ses affluents

 
 
I. L'AMBIANCE PAYSAGERE
II. DYNAMIQUES ET ENJEUX DE PAYSAGE DE LA VALLEE DU CLAIN ET DE SES AFFLUENTS

II. DYNAMIQUES ET ENJEUX DE PAYSAGE DE LA VALLEE DU CLAIN ET DE SES AFFLUENTS
 


      II.2. LE DIAGNOSTIC PAYSAGER


           Atouts, faiblesses, potentialités et menaces

Les qualités « pittoresques » des vallées et l’importance des populations qui les fréquentent (habitants et visiteurs) leur donnent un degré supérieur de valeur paysagère… En particulier, elles seules permettent d’envisager les territoires comme des tableaux, présentant un étagement d’éléments vers le ciel : il n’y a pas d’horizon de montagne dans la région, mais les flancs de vallées, coteaux ou autres falaises peuvent amener des effets paysagers proches par leurs découpes sur le ciel. Le potentiel est donc énorme, et sans être spécifiquement menacé, reste surtout encore latent. Les vallées détiennent des trésors, encore à découvrir, par l’accessibilité et la lisibilité. Les faiblesses proviennent des difficultés d'accès et des écrans visuels en section courante. Les principales menaces viennent de défauts d'articulation (d’anticipation) des diverses évolutions (évoquées plus haut) avec le cadre paysager spécifique des sites où elles ont lieu. Ainsi, par exemple, l'évolution pressante de l'agglomération de Poitiers risque, faute de composition avec le paysage, de gâcher le potentiel de qualité de vie et les patrimoines naturels et paysagers que représentent les vallées du Clain et de la Boivre.


           Pointage des évolutions en cours les plus marquantes

Le développement de l'urbanisation de l'agglomération de Poitiers représente le point le plus marquant des évolutions. Les Communes dont la progression démographique est la plus forte sont les suivantes : Béruges, Fontaine-le-Comte, Nouaillé-Maupertuis, Quinçay, Vouneuil sous Biard. Viennent ensuite, des communes en progression moyenne : Aslonnes, Ayron, Smarves, Château-Larcher, Dissay, Iteuil, Migné-Auxances, Montamisé, Montreuil-Bonnin, Naintré, Roches-Prémarie-Audillé, Saint-Cyr, Saint-Georges-les-Baillargeaux, Vouillé. Globalement, le secteur ouest de Poitiers est particulièrement sensible, ainsi que la vallée amont du Clain et la rive droite de la vallée aval, secteurs qui avaient gardé jusque là des ambiances de campagne contrastant avec l’environnement urbain immédiat.


           Eléments d'identification d'un projet communautaire de paysage

Tirer parti des qualités potentielles des vallées pour le cadre de vie des agglomérations, et d’une meilleure valorisation touristique « diffuse », sans forcément faire appel à une énorme infrastructure : chaque vallée représente un attrait touristique majeur dans la perspective du tourisme vert

retour en haut de page

Quelques croquis (auteurs CASSINI, C. DOLLFUS-AMMOUR, paysagistes):   Croquis 1 : cliquer pour le voir    Croquis 2 : cliquer pour le voir


cliquez pour agrandir la photo
cliquez pour agrandir la photo

fiche illustrée
au format pdf :

235.34 Ko

Opérateur technique : ORE - http://www.observatoire-environnement.org - liste des pages
Membre actif du RPAPN : http://www.biodiversite-poitou-charentes.org/