Fiche précédente
Première fiche
     Vienne
Page d'accueil
Fiche suivante
Dernière fiche
Recherche


302
- Le Bocage Bressuirais

 
 
I. L'AMBIANCE
II. DYNAMIQUES ET ENJEUX DE PAYSAGE EN GATINE ET BOCAGE BRESSUIRAIS

II. DYNAMIQUES ET ENJEUX DE PAYSAGE EN GATINE ET BOCAGE BRESSUIRAIS
 


      II.2. DIAGNOSTIC PAYSAGER


           Atouts et faiblesses

Le réseau des haies permet une approche intime de l’espace, et un isolement aujourd’hui très appréciés. Les chemins creux, les arbres, les prairies pâturées, représentent une campagne aimable, aux espaces variés, très adaptée à la promenade à pied ou à cheval. Potentiellement, le secteur rassemble les atouts nécessaires au tourisme vert. Il s’y ajoute le charme particulier d’une région d’élevage, et le caractère très spécifique que donne au secteur la présence des chaos de granite. Mais le système porte ses propres faiblesses et reste d’une accessibilité et d’une visibilité difficiles. La privatisation des lieux et des chemins, les écrans visuels parfois trop importants, semblent faire en sorte que le bocage ne donne pas toute la mesure de sa beauté, qui apparaît dans les scènes accessibles et visibles : les potentialités restent en partie à révéler. En outre, le système bocager n’est pas un système en équilibre naturel : il suppose l’intervention régulière de l’homme pour l’entretien du réseau de haies. Si ce dernier ne rejoint plus les besoins économiques auxquels il a répondu dans l’histoire, il faut, dans le projet de le maintenir, lui trouver d’autres justifications, parmi lesquelles l’économie touristique n’est pas la moindre. La qualité des promenades et des espaces qu’elles donnent à considérer forme ici un élément important de produit touristique.


           Menaces

Abandon d’entretien des haies, perte de l’identité pastorale, poursuite du mouvement de « bouchage » par l’adjonction, en sus du réseau de haies, de boisements dans les vallons, enfrichements…


           Potentialités

Les motifs de l’eau restent des potentialités paysagères, du fait de leur faible accessibilité. Il y a pourtant de remarquables possibilités de réunir l’eau, le relief et la végétation dans des scènes de grande qualité, comme en témoignent certaines retenues collinaires.


           Pointage des évolutions en cours les plus marquantes

Sur le plan de la population, le secteur paraît assez stable : seule la commune de Viennay au nord de Parthenay montre une progression notable, et celle de Pompaire, au sud de la même ville, une légère progression. Partout ailleurs, la pression urbaine semble ne pas représenter de réel danger pour le paysage. La commune de Saint-Martin du Fouilloux, point culminant du Poitou, présente quant à elle une population en régression. L’agriculture a connu un formidable bouleversement après les années 50, dont les remembrements ont été les signes les plus marquants dans le paysage. Tout indique une nouvelle évolution pour les années à venir. Les modalités actuelles (techniques et subventions) atteignent aujourd’hui leur limite, et les effets secondaires du système impliquent une remise en cause, notamment en raison des surproductions et des craintes sur la durabilité des ressources. De nombreuses réflexions sont en cours afin de tenir compte des rôles importants que joue la profession agricole dans le domaine de l’environnement et dans la vitalité des territoires. Elles impliqueraient une évolution notable des techniques d’exploitation, ayant des incidences sur l’apparence des territoires dont la spécialisation des productions serait moins marquée. La qualité des paysages peut s’inscrire dans ces projets, aux côtés des critères économiques et environnementaux, de sorte à ne pas reproduire les erreurs de l’approche trop fonctionnelle des remembrements d’autrefois. Il sera ainsi possible de reconnaître et valoriser ce que l’agriculture apporte aussi à la société comme créatrice des espaces et des ambiances des territoires qu’elle anime.

retour en haut de page

Quelques croquis (auteurs CASSINI, C. DOLLFUS-AMMOUR, paysagistes):   Croquis 1 : cliquer pour le voir    Croquis 2 : cliquer pour le voir


cliquez pour agrandir la photo
cliquez pour agrandir la photo

fiche illustrée
au format pdf :

265.32 Ko

Opérateur technique : ORE - http://www.observatoire-environnement.org - liste des pages
Membre actif du RPAPN : http://www.biodiversite-poitou-charentes.org/