Fiche précédente
Première fiche
     Vienne
Page d'accueil
Fiche suivante
Dernière fiche
Recherche


104
- Les Plaines de Neuville, Moncontour et Thouars

 
 
I. L’AMBIANCE PAYSAGERE
II. DYNAMIQUES ET ENJEUX DE PAYSAGE DANS LES PLAINES DE CHAMPS OUVERTS

I. L’AMBIANCE PAYSAGERE
 


      I.3. LECTURE DE L'ENTITE PAYSAGERE


           Franges

L’ensemble des plaines allant de Neuville à Thouars ont été ici regroupées du fait qu'elles apparaissent sur un socle géologique commun, et qu’elles révèlent un grand nombre de caractéristiques partagées, notamment sensibles. Le sentiment d'appartenance à une seule entité n'existe cependant pas pour autant. « La plaine de Neuville », « la plaine de Thouars » ou « la plaine de Mirebeau » ont leur propre réalité, leurs spécificités et distinctions, en particulier en terme d’appartenance. En frange nord-est, le secteur des collines de tuffeau présente un rebord surélevé, une cuesta, qui occasionne de belles positions de belvédères regardant la plaine, comme à Curçay sur Dive par exemple. De plus, la plaine étant dégagée, cette cuesta constitue son horizon le plus important sur le plan visuel, compte tenu notamment de son orientation par rapport au soleil. En frange sud-ouest, la plaine et le bocage semblent ne pas se côtoyer directement : les rivières provenant des socles granitiques du bocage ont creusé la faible épaisseur de calcaire de la plaine (au contact du bocage) et les paysages de vallées semblent prédominer : l'Auxance, le Thouet, l'Argenton forment ainsi l'essentiel des franges sud-est. En frange nord-ouest, la plaine se prolonge un peu au-delà des limites régionales vers Montreuil-Bellay. Cependant, entre Saint-Martin de Sanzay et Cersay, elle fait place à un secteur de vignoble, dans un paysage « Saumurois ». En frange sud-est, en terme de lecture paysagère, l'entité « plaine » prend fin avant la vallée du Clain. En effet, les multiples ruptures occasionnées par la vallée de l'Auxance, l'autoroute A10, la R.N.10 et les faubourgs de Poitiers interposent des motifs qui, additionnés, font totalement disparaître les spécificités de la plaine dénudée. Une micro-ambiance de plaine est cependant perceptible à la sortie nord-ouest de Poitiers, rapidement annulée par les horizons commerciaux de Migné-Auxances.


           Perception par le réseau routier

C'est A10 qui, potentiellement, représenterait le plus grand nombre d’observateurs traversant la plaine. Cependant, le traitement de l'autoroute en déblai ne permet aucune vision de cette entité de paysage. La portion autoroutière sur laquelle cette vision eut été la plus vaste et représentative se trouve désormais bordée par l’ensemble du site du futuroscope. La vision de celui-ci depuis l’autoroute créé un effet spectaculaire, dans un registre différent, mais qui tire parti des qualités d’espace dégagé de la plaine. Du fait de la faible largeur de la plaine et de son orientation perpendiculaire aux flux principaux, elle n'est que partiellement traversée par les axes nationaux ou équivalents, excepté dans sa largeur. Ce sont principalement les axes Poitiers-Thouars ou Futuroscope-Oiron qui donnent véritablement la mesure de l'étendue de la plaine que l’on traverse alors en plein milieu et dans sa longueur.


           Principaux points de vue

La plaine est le paysage qui environne non seulement des agglomérations importantes du secteur (l'ouest de Poitiers, Neuville, Thouars, Loudun), mais aussi deux destinations touristiques très importantes de la région que sont le Futuroscope et le château d'Oiron. Elle doit être aussi appréhendée sous cet angle. Ainsi, le Futuroscope construit sur le socle calcaire de la plaine, apparaît au travers de ses toitures caractéristiques sur l'horizon depuis de nombreux lieux. Inversement, la « Giratour » offre des vues lointaines et inhabituelles sur l’étendue de la plaine. Le château d'Oiron apparaît encore plus au visiteur comme un objet posé dans l’horizontalité de la plaine. Cette impression se confirme à la visite du château par les visions offertes, et cadrées par l’ensemble de ses fenêtres, sur les paysages de plaines alentour.

retour en haut de page

Quelques croquis (auteurs CASSINI, C. DOLLFUS-AMMOUR, paysagistes):   Croquis 1 : cliquer pour le voir    Croquis 2 : cliquer pour le voir


cliquez pour agrandir la photo
cliquez pour agrandir la photo

fiche illustrée
au format pdf :

268.51 Ko

Opérateur technique : ORE - http://www.observatoire-environnement.org - liste des pages
Membre actif du RPAPN : http://www.biodiversite-poitou-charentes.org/